She’s being unreasonable !

On a toujours entendu que 7 ans est l’âge de raison pas vrai ? Avec Nina, je me disais ‘comment peut-on être encore plus raisonnable que ça ?‘, elle qui prenait son bain seule à 2 ans sans jamais aucun dégât ou mise en danger (ah si, je déplore une énorme flaque d’eau en 7 ans, pardon).

Nina est pétrie d’angoisses diverses, que je déplore d’ailleurs, mais les chiens ne font pas des chats. Avec les deux parents qu’elle a, je trouve que ses névroses sont tout à fait gérables.

Comme on me l’a assuré un jour ‘chaque jour est plus facile que la veille avec un enfant‘. Cette phrase est TELLEMENT vraie (jeune maman, grave cette phrase dans ta tête pour les jours de désespoir). Nina grandit, par à-coups. Les crises s’espacent, l’autre jour je me suis même posée en me demandant ‘depuis quand n’a-t-elle pas pleuré ?‘.

Elle sourit beaucoup plus souvent, elle rit de bon cœur, son humour s’affine, elle capte le second degré (yeaaaaaah), elle est tellement futée que des fois les bras m’en tombent.

L’autre jour elle me dit ‘maman tu me donnes un peu d’argent comme ça quand je serai grande je serai millionnaire‘. Je lui réponds ‘être millionnaire on s’en fiche chérie, l’important c’est d’être heureux‘. Et elle ‘ce qui me rend heureuse c’est d’être millionnaire‘. Tu réponds quoi à ça ?

Quand ton enfant est plus intelligent que toi, t’abdiques.

Élever Nina est mon job à plein temps, je ne lâche JAMAIS l’affaire sur la politesse, sur la gentillesse, c’est un travail permanent, il n’y a pas de fatigue qui tienne, pas de ‘il est tard mimi c’est bon’ et au final, mon boulot paye. Je n’en récolterai pas les fruits car je suis rangée dans la case ‘mère relou‘ mais je m’en fous, mon enfant sait se tenir en société, a toutes les clés en mains pour être une adulte épanouie et capable de choisir sa vie. Elle fera ce qu’elle voudra, je serai toujours derrière pour la soutenir et répondre à ses questions.

Je ne suis pas la mère copine qui joue et qui dit ‘boh on s’en fiche si la maison est une poubelle, viens on fait une partie de croc carotte‘. Hin hin, il m’est impossible d’être cette mère là. Je ne crie pas (en tout cas je ne me souviens pas de la dernière fois où j’ai crié) mais le rangement, la propreté, l’hygiène, la politesse, le respect, c’est 24h/24. Je sais que dit comme ça, je passe pour une bien mauvaise mère mais quand je vois l’enfant qu’est Nina aujourd’hui, je suis hyper fière de moi, et d’elle aussi.

Et le mieux dans tout ça, c’est qu’elle sait tout ça. Et qu’elle m’en remercie chaque jour. Malgré les ‘Maman elle rigole jamais‘ (drôle non ?) et ‘mimi tu nous casses les couilles‘, je lâche pas l’affaire. Parce que quand Nina ira se présenter à un employeur ou à l’université, ou à l’école de plomberie, elle parlera correctement, avec un vocabulaire riche et adapté, elle sera polie et respectueuse. On en aura rien à faire qu’elle assure au Puissance 4.

Je ne suis pas sa copine, mon rôle c’est de tenir la cadre, et je le tiens fermement croyez moi.

Elle a atteint son âge de raison. Et moi aussi je pense.

Mon génie <3

22 commentaires sur “She’s being unreasonable !

  1. 100 % d’accord avec toi !! Je gère tout pareil 🙂 Et quand l’heure viendra (ils ont 4,5 ans et 1 an) je serai à cheval sur l’orthographe… car je trouve que la génération d’aujourd’hui (purée je parle comme une vieille 🙂 ne sait plus s’exprimer ni écrire !!! la honte. #teammèrereloumaisj’assume

    1. pffff mais c’est clair, y a même des adultes de mon âge qui ne savent pas s’exprimer correctement, qui font une faute à chaque mot ça me désole

    2. par contre pour l’orthographe je suis en méthode douce, je ne braque pas parce que c’est un coup à dégoûter l’enfant, je corrige avec douceur

      1. oui bien sûr c’est comme tout… ma mère avait un grand tableau sur lequel je devais faire des exercices et je devais recommencer jusqu’à qu’il n’y ait plus de fautes… l’angoisse ce truc !! (elle a acheté le même pour en faire faire à mon fils !!!) Et on lit beaucoup aussi, je pense que ça doit aider…

        1. Nina lit énormément donc ça devrait bien se passer, mais bizarrement j’ai parfois l’impression qu’elle ne fait pas encore le lien entre ce qu’elle lit et ce qu’elle écrit

      2. Oui et n’oublions pas que l’orthographe lexicale peut être injuste. Tout le monde n’a pas la même gestion de sa mémoire et la dysorthographie existe…

  2. Ben pourquoi tu te classes en mauvaise mère? C’est le rôle de tout parent de bien élever ses enfants: politesse, respect,propreté, la base quoi !!! En tout cas j’ai fait pareil avec les miens et je fais pareil avec ceux que j’accueille. Et je suis hhperfiere des belles personnes que si t mes grands.

  3. J’ai un petit garcon de 14 mois, et entre ton article et nos copains qui ont aussi des enfants en bas âge je me pose pleins de questions.
    Je pense effectivement que gagner toutes ses parties de puissance 4 n’est pas forcément essentiel pour la vie d’adulte (quoi que ?!) et j’essayais d’appliquer le même raisonnement aux trucs montessori. Est ce essentiel de savoir transvaser du riz à 9 mois ? Non, et pourtant c’est ce qui permet à l’enfant de construire son raisonnement logique (si j’ai bien compris).
    Du coup la politesse et la propreté viennent après ? On estime que l’enfant apprendra tout seul ?
    Et puis est ce qu’il faut le préparer à affronter le monde tel qu’il est, c’est à dire en connaître les règles et les maîtriser? Ou alors lui apprendre qu’il peut être ce qu’il veut et potentiellement changer le monde ?

    1. Je ne dis pas qu’il n’est pas important de jouer attention au contraire, j’encourage Nina a jouer inventer créer etc mais je n’ai pas ou très peu le temps de jouer avec elle. On fait pleins de choses ensemble on passe des journées entières ensemble très productives d’ailleurs mais je ne joue que peu.

  4. Pareil que Mahi ! Je ne vois pas pourquoi tu te classes comme mauvaise mère. C’est notre rôle de parents d’apprendre la politesse, le respect … ça n’empêche pas les bons moments de jeux et de rigolade ! Je répète souvent ça aux enfants « je n’en suis pas ta copine d’ecole ! » (Et « je ne suis pas ta bonne » aussi ).

    1. ahah pareil ‘je suis pas ta copine’ ‘je suis pas ta bonne’ en BOUCLE !!! mais ça va finir par rentrer je le sais, je ne sème pas pour moi mais pour elle. Comme quand je lui apprends le tri, je sais que ça fait psychorigide vu de l’extérieur mais elle me remerciera plus tard.

  5. Oui c’est aussi ma base « la politesse est la base du respect » et c’est comme ça que j’ai été élevé
    Par contre je fais partie des mères qui crient surtout en ce moment, vacances pour eux mais moi je me lève toujours à 3h30 alors forcément à partir d’un moment ma patience à disparue et ils le savent bien lol mais bon c’est pas pour ça que ça obeis du premier coup hein et puis autant ma grande est sait se tenir autant mon dernier……ça court, ça crie, et pourtant il est élevé pareil. Ce qui me rassure c’est que quand il est en garde je n’ai que des bons retours

    1. Oui c’est ça le test : comment se tiennent ils en notre absence ? Parce qu’evidemment on ne fait pas ça pour nous mais pour eux. La maîtresse de Nina en début d’année nous a dit ‘elle a toutes les clés de la politesse merci pour ça’. J’ai eu un orgasme

  6. Un jour, le facteur est venu sonner à ma porte pour me dire que mes petits étaient très polis, qu’il tenait à me le dire. Je n’ai jamais, jamais lâché le cadre, toujours attentive et à l’écoute. Je suis très fière de qui ils sont devenus… de belles personnes. Samedi, mon grand se marie et son frère devrait bientôt le suivre. Je vous embrasse. Milène. Ps : et vous dire que vos story me font tellement rire ; merci pour ça !

  7. Mais comment fais-tu ? Je crois que je suis mal partie avec ma fille de bientôt 2 ans. Je suis très attachée aux valeurs que tu décris mais je ne sais pas comment les transmette à un petit enfant !

    1. Ben écoute j’ai commencé dès sa première seconde à lui parler correctement déjà, pas de gnagna des faits, des mots pour expliquer absolument tout puis quand ça a été possible vers 12 mois lui apprendre un geste pour dire stp et merci, en fait c’est automatique chez moi je saurais pas te donner de méthode, chez moi un merci qui manque ça me froisse et ça ne passe pas, chez les adultes comme chez les enfants. Ne pas crier mais répéter de manière incessante et automatique les valeurs qui me sont indispensables : bonjour s’il vous plaît merci au revoir pardon etc etc … C’est comme dire à Nina ce que l’on va faire, lui expliquer tout tout tout, je le fais depuis qu’elle est née donc c’est instinctif.

      1. Merci ! J’ai de l’espoir d’y arriver alors !
        Et puis merci pour ton blog c’est toujours un plaisir de te lire. Tu me fais rire et ça ce n’est pas donné à tout le monde !

  8. Je suis tellement d’accord avec toi <3
    On m'a souvent dit que j'étais trop sévère avec mon fils quand il était petit, alors qu'il y avait juste des règles. Rien de fou, hein, des règles simples, carrées, logiques : on est poli, on mange à table et à heure à peu près fixe, on se lave tous les jours et les dents après chaque repas, on range ses affaires, etc… Je pense que tu vois le topo 🙂
    Sauf que pour certains j'étais un monstre psychorigide. Les mêmes qui étaient capables de gueuler sur leurs mômes "mais pourquoi tu es comme ça, regarde Sacha, il est sage, lui !" Oui, il est sage, mais il est surtout éduqué…

    Bref, aujourd'hui qu'il a 9 ans, je me félicite tous les jours d'avoir maintenu le cap. J'ai eu droit à des commentaires dithyrambiques de ses profs (instit, théâtre, guitare, escrime) et de l'intervenante en arts plastiques de son école qui est venue spécialement me voir pour me dire à quel point il était adorable, poli, curieux de tout et respectueux des autres. La fierté <3

    En classe, il a explosé les objectifs de l'année, et la maîtresse a insisté dans son bulletin sur sa bienveillance et sa pédagogie envers les autres (comme il est dans un double niveau, il va aider les plus petits quand il a fini son travail). J'avoue que j'ai envoyé une photo du bulletin à certaines personnes qui critiquaient mon éducation 😀
    Voilà, c'était la minute mère fière comme un paon de sa progéniture, mais tout ça pour dire que ça vaut le coup de se tenir à certaines règles.

    1. quand Nina était petite, une copine à moi m’appelait ‘le dragon’. Alors que j’avais simplement installé un cadre clair et Nina n’avait aucun souci avec. Je n’ai jamais lâché, même pendant la phase des crises 18 mois / 3 ans. C’était dur, j’ai souvent eu envie de hurler dans un coussin mais j’ai tenu bon. Et à chaque phase de croissance, de développement il y a des paliers compliqués, je ne baisse jamais les bras et pourtant je suis pas du tout une personne tenace, j’abandonne vite quand quelque chose me résiste. Mais pas pour l’éducation, c’est ma mission de vie !!! C’est sûr qu’il est plus aisé de bien éduquer un seul enfant, c’est une des raisons pour lesquelles je n’en ai qu’une. Mais pour avoir vu ma mère à l’oeuvre, il est très possible de bien éduquer trois enfants, le tout est de savoir ne pas être le copain mais le parent. Beaucoup de parents veulent se faire aimer à tout prix et en oublient leur place, je trouve ça triste et surtout assez dramatique pour les enfants. Et je ne te parle même pas des gens qui font des enfants à la pelle sans penser qu’ils devront les mener à l’âge adulte … Eux je te le dis, je les aime pas.

      1. J’ai eu droit à Tata Dragon parce que j’ai enlevé à mon neveu la bûche de chèvre qu’il venait d’attraper à pleines mains 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

tonimage tonimage Vacanciers-Ski-468x60