La quarantaine : semaine 2

J’ai décidé de prendre ce confinement bêtement sans trop réfléchir à ce qu’il induit. Regarder les infos me donne des palpitations, je vois des gens que je connais atteints de la maladie, je guette les toux et les coups de chaud.

On prend un rythme de non rythme. Je ne travaille presque plus, je fais l’école à Nina et je gère l’intendance de la maison.

Nina pleine de bonne volonté pour faire ses maths

Deux semaines juste nous et tout va toujours bien. Je n’ai pas mis de chaussures depuis 10 jours et j’ai pris comme un exploit ma jupe de mercredi. Je me sens bien à la maison, j’essaie de me garder des choses à faire mais je suis ravie de rayer encore des choses sur ma liste cette semaine.

J’ai deux albums photos près à être imprimés, il m’en reste 5, je dois garder la dynamique.

J’ai encore cousu cette semaine, une robe très simple et une moins simple. Un patron vintage que m’avait donné ma tante. Il date de 1978, je trouve ça cool. Trouver du cool un peu partout j’aime bien.

Tuto dispo sur mon insta
Robe Modes et Travaux très très vintage
Chouchous assortis pour Nina et moi

Autrement, j’ai perdu un kilo depuis deux semaines, c’est vrai que je mange peu et surtout je ne grignote plus. Au travail j’ai tendance à grignoter un peu et c’est mauvais. Comme on a peu de nourriture, je n’ai rien de tentant et c’est très bien.

La récré verte
De l’autre côté de l’appareil

Je fais un travail sur moi pour lâcher prise sur la propreté de la maison, un travail pour le futur quand je n’aurais de nouveau plus le temps. J’ai de nombreux coups de stress où je suis désagréable, je m’en veux mais je ne sais pas trop comment les gérer.

René est sorti mercredi, j’ai eu peur avant et après, il n’y avait pas grand chose au magasin alors on innove en cuisine. J’ai très peur de sortir alors tant pis si on finit par ne manger que du sec et du surgelé.

Mercredi Nina et moi avons décoré le trottoir avec de l’optimisme et des fleurs, ça nous a fait plaisir de le faire, je ne sais pas si ça a fait plaisir aux passants. Peu importe.

Samedi on a fait des poissons pour le 1er avril, j’ai le sentiment que Nina a besoin d’avoir des échéances pour ne pas être triste, son 1er avril elle l’attend comme Noël, elle a édicté des règles, elle a une boîte remplie de poissons, c’est mignon.

Le joli poisson arc en ciel

Dimanche nous avons fait un parcours à billes tous ensemble, on est très fiers de notre réalisation, on passe devant, on met une bille, on est contents qu’il fonctionne.

A la semaine prochaine !

5 commentaires sur “La quarantaine : semaine 2

  1. A la semaine prochaine avec plaisir ❤️
    Ici je travaille toujours, je pars avec la boule au ventre et c’est à peine si j’ose biser mes miens. Papa au chômage technique gère de ouf les devoirs et le reste, voilà.

  2. Merci pour cette 2ème semaine, ici nous ne sortons que pour le minimum, une fois par semaine pour les courses (mais à 3 adultes, elles sont finalement énormes) , on télétravaille, on range, et j’espère avoir le temps de coudre… Bravo pour les 2 robes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

tonimage tonimage tonimage tonimage tonimage tonimage